Sylvie Laroche Armee du Salut : les actions en faveur des personnes âgées

Rédigé par undergseo - -

Depuis 1865, année de sa création, le mouvement Armée du Salut s’est inscrit dans une dynamique d’accompagnement des personnes les plus vulnérables. Au nombre de celles-ci les séniors sont ciblés. Quelles sont alors les actions concrètes que cette fondation a déjà menées en faveur des personnes âgées? Sylvie Laroche Armee du Salut, ancienne directrice, en parle.

Les maisons de retraite médicalisées

Le mouvement Armée du Salut a pris sa genèse à Londres par le biais du pasteur méthodiste William Booth. Aujourd’hui, il a une portée internationale, parce qu’il est présent dans plus de 131 pays et il apporte un soutien spirituel, social et physique à plusieurs milliers de personnes.

L’objectif de base de la fondation, c’est d’apporter un message de salut aux hommes et ainsi, les amener à croire en l’existence de Dieu. L’enseignement de cette doctrine s’est également penché sur l’apport de solutions concrètes aux peines des populations en détresse quelle que soit leur appartenance religieuse. Sylvie Laroche Armee du Salut explique que c’est dans ce contexte que les personnes âgées, généralement laissées pour compte par la société, ont aussi été ciblées par ce mouvement.

Sylvie Laroche Armee du Salut parle des actions contre l'isolement des personnes âgées

On dénote alors dans le cadre de la lutte contre l’isolement des des personnes âgées, la création des maisons de retraite médicalisées. Ces logements sont plus connus sous l’appellation d’Établissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD).

Les personnes qui sont ciblées par cette initiative sont essentiellement les séniors qui ont perdu leur autonomie et leur santé. Outre ce critère, sont aussi concernées ces personnes âgées qui ne peuvent pas être gardées à domicile du fait de l’isolement. Certains séniors peuvent par ailleurs, avoir des difficultés à réaliser les tâches ordinaires élémentaires. Ceux-là aussi peuvent bénéficier de cette action de la fondation.

"D’un autre côté, il faut aussi dire que la vieillesse rime souvent avec plusieurs pathologies" indique Sylvie Laroche. Dans la plupart des cas, ces affections nécessitent un traitement particulier, des soins paramédicaux ou même une présence médicale en permanence. Les actions de l’Armée du Salut sont également tournées vers cette cible de personnes.

Plusieurs EHPAD sont alors construites par la fondation Armée du Salut pour servir de maison à ces personnes âgées en difficulté. Pour la plupart d’entre eux, ce lieu devient le dernier domicile. C’est pourquoi toutes les dispositions sont prises pour que le lieu soit à la fois convivial, agréable et en adéquation avec les principes des résidents. Un accompagnement médical est mis à la disposition des personnes qui en éprouvent le besoin.

Les accueils de jour et les résidences pour personnes âgées

"Ce sont là d’autres actions que mène la fondation Armée du Salut pour apporter aisance et joie de vie aux personnes âgées" précise Sylvie Laroche Armee du Salut. Pour ce qui est de l’accueil du jour, ce sont des établissements gérés par des animateurs dévoués. Ce sont des locaux spéciaux aménagés pour servir de cuisine, de coin de repas et pour exécuter diverses activités.

L’accueil de jour est réservé aux seniors qui vivent à domicile mais qui ont des problèmes de santé à l’image de la maladie d’Alzheimer. Les activités ciblées dans le cadre de ces actions visent à prévenir l’isolement de ces personnes dans leur vie au quotidien.

L’armée du salut offre de ce fait, un cadre social convivial et agréable équipé de locaux spécifiques pour égayer les journées des séniors.

Pour en venir aux résidences destinées aux personnes âgées, il s’agit d’une action qui autrefois portait le nom de logements-foyers. Bien que la dénomination ait changé, le principe reste le même : offrir des logements aux personnes âgées tout en y associant des services collectifs. L’armée du salut vise généralement les zones qui se rapprochent des commerces, des transports et des services pour l’installation de ces résidences. Il faut noter que le coût de ces logements est généralement bas et que la gestion est déléguée à une structure publique à but non lucratif.

Les visites régulières des bénévoles, le soutien aux aidants familiaux, les soins de suite et de réadaptation sont autant d’actions à mettre sur le compte de l’armée du salut. Elles visent à lutter contre l’isolement des séniors.

Les commentaires sont fermés.