Les étapes à suivre pour devenir un chauffeur de taxi professionnel

Rédigé par John - - Aucun commentaire

Le transport est un métier en plein essor actuellement du fait de l’augmentation conséquente du nombre de la population surtout dans les grandes villes. Le taxi fait actuellement partie des moyens de déplacement les plus appréciés notamment à cause du confort et de l’efficacité de ces derniers. Si vous voulez un jour monter une société de taxi ou devenir chauffeur de taxi, sachez qu’il est extrêmement important d’être règlementaire. Nous allons donc parler aujourd’hui des étapes à suivre pour devenir un chauffeur de taxi professionnel.

Suivre une formation adéquate

Avant de commencer une quelconque formation taxi à Lyon, ou peu importe l’endroit de votre choix, il faut savoir qu’il est indispensable d’avoir le permis B. Dans le même contexte, il faut savoir qu’un délai de 3 ans de port de permis est exigé pour commencer la formation en question. Un centre d’apprentissage tel que formation taxi à Lyon est l’Ideal lorsque l’on veut devenir un professionnel en matière de conduite de taxi. Le cursus comprend en général deux grandes parties concernant la règlementation ainsi que la géographie du lieu à laquelle la personne souhaite exercer. Une fois la formation terminée, il faut réussir à passer un examen qui se subdivise en deux parties : un examen national ainsi qu’un examen départemental. Une fois validé, le candidat obtiendra par la suite un certificat de capacité professionnel idéal pour pouvoir être règlementaire et par la suite la carte professionnelle de taxi.

Avoir une licence valide

La licence taxi est également un indispensable pour tout futur chauffeur de taxi. Il existe à ce jour deux moyens de l’obtenir. La première méthode consiste à déposer une demande de licence auprès de la commune ou de la mairie où le chauffeur souhaite exercer. La délivrance de cette licence étant généralement assez longue, il est recommandé de la faire le plus vite possible. La deuxième méthode consiste à récupérer la licence d’un chauffeur de taxi qui ne souhaite plus continuer à faire ce métier. La licence de ce dernier doit cependant avoir été délivrée avant la date du 1eroctobre 2004afin d’être valide. Dans tous les cas, un renouvellement annuel de la licence est indispensable pour rester réglementaire, peu importe l’endroit où vous exercer.

Avoir un véhicule valide

Avoir un permis, une carte professionnelle une fois sortis de centre d’apprentissage tel que formation taxi à Lyon ainsi qu’une licence ne suffit pas si l’on n’a pas de véhicule règlementaire pour exercer le métier. Un taxi doit de ce fait avoir plusieurs matériels à son bord comme : le taximètre, le terminal de paiement pour les cartes bancaires, la lanterne extérieure comportant la mention « Taxi » ainsi qu’une imprimante pour les besoins d’éditions de notes. Dans le même contexte, un chauffeur de taxi doit également choisir entre deux statuts juridiques : le premier classé « taxi indépendant » pour une personne propriétaire de la voiture et le second appelé « taxi salarié » pour ceux qui travaille pour une société ou un détenteur de licence.

h$=5Vi5V

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot zmwgk ? :